Le quotidien du champion de billard C. Lambert

  • 27 février 2018
champion de billard

Le quotidien du champion de billard C. Lambert

Une fois encore, nous retrouvons Christophe, mais cette fois-ci, nous faisons immersion dans son quotidien et ses plus beaux souvenirs de champion de billard 8pool.

Christophe, pour toi, le billard est plutôt ton métier ou un passe-temps ?

 

Au départ, ça a été un loisir, puis c’est devenu ma passion et très vite j’en ai fait mon métier.

Aujourd’hui, on ne peut pas être professionnel du billard mais uniquement semi-professionnel. Ce n’est donc pas mon métier principal actuellement; et c’est pourquoi j’ai développé des activités annexes au billard telles que les queues de Snooker BCE et mon travail chez Billards Toulet. Enfin, divers sponsors me donnent également un coup de main dans mon développement.

Quelle est ta plus belle compétition ?

 

Ma plus belle compétition; c’est quand on a remporté la Coupe de France alors que je venais d’intégrer pour la première année l’équipe des St Michel d’Arras.

C’est une équipe avec laquelle je ne pouvais pas jouer car j’étais encore trop jeune mais ils m’avaient réservé une place. Je participais aux soirées d’entrainement avec eux. A l’époque, c’était déjà la meilleure équipe de France.

Pendant ma première saison avec eux, on a remporté le titre de la coupe de France : c’était ma première expérience de victoire par équipe !

Et ton plus beau souvenir ?

 

C’est d’avoir gagné les championnats d’Europe toutes catégories à 19 ans à Arras, dans ma ville, devant mon public et où; en finale j’ai rencontré le champion du monde en titre. Et j’ai gagné 7-0 contre lui !

Actuellement, à quoi occupes-tu tes temps libres ?

 

Je passe mon temps libre avec ma famille, mes amis; à réaliser des tâches quotidiennes (factures, travaux de la maison, etc), ou encore à maintenir un certain entretien physique.

Aujourd’hui, ma passion numéro une est devenue le golf.

Peux-tu nous dire à quoi ressemble le quotidien d’un champion du monde ?

 

Alors typiquement; une de mes journées va ressembler à cela : se lever, prendre petit déjeuner équilibré avec ma compagne (c’est mon seul moment avec elle et ça me donne de l’énergie pour toute la journée).

Le matin, généralement; je regarde les actualités pour voir un peu ce qui se passe dans le monde et je gère également les papiers du quotidien.

A midi, j’aime bien me faire un restaurant entre amis de temps en temps. Ensuite, l’après-midi, en fonction des jours, soit je travaille chez Toulet, soit j’ai environ 3h d’entrainement 3 fois par semaine. Si c’est l’été, j’aime aussi me rendre au golf les après-midi.

Enfin, le soir c’est retour à la maison pour dîner avec ma compagne, discuter de notre journée et regarder un bon film.

C’est le billard qui m’a forgé ce rythme de vie plutôt stable et rangé car à haut niveau on ne peut pas se permettre de faire n’importe quoi. Ça se ressentirait sur la table de billard et dans mon jeu.

Il faut être très organisé et c’est pour ça je suis devenu quelqu’un d’organisé dans ma vie quotidienne et tout cela grâce au billard.

Merci Christophe. Avant de nous quitter, est-ce que tu peux nous dire s’il y a quelque chose que tu regrettes dans ta vie aujourd’hui, dans ton parcours de champion ?

 

Aujourd’hui le côté médiatique du billard est resté à un stade amateur et il est vrai que j’aurai aimé voir ce jeu davantage mis en lumière; à la TV par exemple. Il mérite plus de reconnaissance médiatique.

Sinon, je n’ai pas de regrets non, si ce n’est que j’aurais peut-être pu prendre d’autres directions; surtout avec le Snooker par exemple. Cependant, je ne pense pas être né dans le bon pays pour pouvoir me donner des chances de devenir joueur de snooker.

Encore merci à toi Christophe pour tes réponses. A très bientôt !

 

Pour retrouver toutes les interviews de notre champion, sur son parcours et ses conseils en cliquant ici.