LE BLACKBALL VU PAR CHRISTOPHE LAMBERT

  • 6 février 2018
Billard Blackball

LE BLACKBALL VU PAR CHRISTOPHE LAMBERT

Aujourd’hui, nous retrouvons notre champion de billardChristophe Lambert, qui nous parle de sa passion et répond à toutes nos questions sur l’univers du Blackball, aussi appelé 8pool.

Tout d’abord, Christophe, comment as-tu découvert le BlackBall ?

J’avais 12 ans quand j’ai découvert le Blackball. Mon oncle pratiquait dans un club de billard dans un bar et je suis allé le voir jouer. Ce jour-là, j’ai joué au billard pour la 1ère fois avec mon oncle et je me suis pris au jeu tout de suite. Dès le départ, j’y ai pris beaucoup de plaisir.

Quel est le matériel de base pour débuter dans le BlackBall ?

Pour débuter, vous avez besoin d’une queue de billard, une craie, une mallette pour ranger votre queue de billard et une serviette pour essuyer vos mains si elles sont humides ainsi que pour garder le matériel propre.

Quels sont les effets spécifiques au Blackball ?

Parmi les effets spécifiques, on retrouve :

  • L’effet retro:
  • Le coulé:
  • Le carreauou stop shot :
  • Les effets latéraux droite gauche: c’est quand la bille blanche touche une bande. Il n’y a pas d’effets latéraux si la bille blanche ne touche pas une bande soit avant le contact d’une bille soit après le contact d‘une bille.

On ne joue pas souvent le massé, les joueurs de pool anglais préfèrent passer par les bandes.

Selon toi, quel est le coup le plus difficile à réaliser au BlackBall ?

Je pense que c’est la casse parfaite : c’est-à-dire d’essayer de casser, de positionner la blanche dans un endroit où elle ne peut pas rentrer et d’avoir une bille qui entre dans un trou pour pouvoir continuer à jouer.

La casse n’est pas une science exacte c’est toujours le coup aléatoire que l’on ne peut pas maitriser.

Penses-tu que le BlackBall soit plus apprécié dans certains pays que d’autres ?

Bien-sûr. C’est un jeu qui arrive d’Angleterre, donc tous les pays frontaliers de l’Angleterre ont développés ce jeu dans les bars. Et tous les pays colonisés par le Royaume-Uni jouent à ce jeu également.  En revanche, aux Etats-Unis, on ne connait pas le Blackball !

D’après ton expérience, joue-t-on au BlackBall de la même manière dans le monde entier ?

Il existe deux règles dans le monde : « la world rule » et la « blackball ».

Il y a deux types de compétitions avec ces deux règles. Personnellement, je n’évolue que dans la BlackBall.

La grande différence se situe au niveau des variantes sur des règles de fautes où certaines choses sont interdites. Les règles du Blackball me plaisent et en France, c’est la fédération du Blackball qui est la plus développée.

Aujourd’hui qui sont les étoiles montantes du BlackBall en France ?  

Il n’y en a pas vraiment un seul qui se démarque beaucoup plus des autres en France mais on a un bon cru avec les jeunes de moins de 18 ans qui viennent juste de remporter les championnats du monde par équipe U18.

Et dans le monde ?

Dans le monde, il y a Liam Dunster. Il est champion du monde toutes catégories à seulement 23 ans. Il est aussi champion du monde en individuel et toutes catégories. C’est également un élève de Ross Mcinnes, le joueur le plus titré du BlackBall.

Très bien, merci Christophe d’avoir pris le temps de nous répondre. Nous nous retrouverons très prochainement pour que tu nous parles un peu plus de toi.